institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Accueil

(Cliquer sur l'image pour consulter le catalogue)

Animé par Joseph ROUZEL, psychanalyste, formateur et superviseur, met au travail la confrontation entre psychanalyse et travail social. C'est un espace de réflexion, d'élaboration, de partage. Il fait circuler des textes libres , dispose d'un forum de discussion , d'un kiosque de critiques d'ouvrages  récents et présente des propositions de formations en travail social .

"Toute formation humaine, affirme Jacques Lacan, a pour fonction, par essence et non par accident, de refréner la jouissance" (in Autres écrits). La formation professionnelle continue est un mode d'intervention sociale pour les apprentissages et les remises à jour qu'elle procure. De plus, elle favorise un questionnement chez les travailleurs sociaux quant à la place qu'ils occupent auprès des personnes dont la société leur confie l'accompagnement.
Dans les stages de PSYCHASOC  où interviennent une vingtaine de formateurs, nous mettons au travail une clinique, une éthique et une politique du sujet dans le champ social.

Actualités

du 13/03/2018 au 05/06/2018

Derniers livres parus


Voir tous les livres »

Derniers documents audio parus

Les deux éthiques , Joseph Rouzel
 
 

Voir tous les documents audio »

Derniers documents vidéo parus

 

Voir tous les documents vidéo »

Derniers articles parus

Le paradoxe de Montaigne
jeudi 19 avril 2018

Formation de superviseur, promotion XVI. Cela commence fort : dès le premier tour de table, Jean Xavier évoque son passage du divan au fauteuil comme une démarche de transmission, un devoir de restitution, en quelque sorte, de ce qu’il a reçu. Du moins, c’est ainsi que je l’entends. Du peu qu’ont pu m’apporter trois semaines de séminaire sur la connaissance de l’homme, ou plus exactement pour la construction de l’image que je m’en suis fait, ce mot de « devoir » dissone dans sa bouche. Non que je mette en cause sa qualité d’homme de devoir, mais du fait que celle d’homme libre me semble contradictoire à mettre le devoir à l’origine de ses engagements. 

Accompagner mais aussi s’engager
lundi 09 avril 2018

Nous devons être vigilant et nous rappeler qu’il faut être présent, actif et continuer à porter un regard soucieux et respectueux pour toujours prêter attention à quelque chose que la normalité sociale voudrait réduire et supprimer, quelque chose qui pourrait introduire un désordre. C’est s’intéresser à l’autre, à ses difficultés à sa souffrance, c’est penser à l’autre dans sa vulnérabilité avec une sollicitude qui permet d’être dans le compagnonnage avec la notion de partage et de prendre soin.

L’accompagnement de la souffrance psychique: entre connaissance et convictions
lundi 09 avril 2018

Je dis souvent, « se hace camino al andar..."  le chemin se fait en marchant……C’est pour dire que la meilleure façon de cheminer avec vous pour parler de clinique et d’accompagnement  est de vous raconter une histoire.
 Histoire sur ce qui fait que je suis là devant vous à parler, à vouloir vous dire quelque chose de ma place de Psychiatre et de cette question «  qu’est ce que je fous là ? ». Aussi pour aborder ce titre un peu complexe je vais essayer de déployer mon raisonnement à partir de questionnements qui se présentent dans ma pratique, ma clinique au quotidien remplie de belles rencontres et d’histoires riches.

La Psychiatrie entre savoir-faire et engagement
lundi 09 avril 2018

Tout est affaire d’histoires et de rencontres et mon intervention à ces journées s’inscrit dans ce lien, dans cette opportunité avec vous de partager dans une ambiance, un contexte que j’aime et qui me remplit. D’ailleurs le titre de cette journée avec de l’Amour dans la relation soignante s’est imposé à moi chaque fois que j’essayais d’aborder des réflexions, de bricoler un écrit. L’amour, toujours l’amour….. ce sentiment complexe que l’on peut considérer de points de vue divers, qui peut revêtir différentes significations mais qui nous permet d’accéder à l’universel et nous vide de la croyance que nous sommes des étrangers l’un pour l’autre, en nous remplissant du sentiment d’appartenir à une même famille.

LA PSYCHOTHERAPIE INSTITUTIONNELLE ET LA PROTECTION DE L’ENFANCE, UN MENAGE A TROIS
jeudi 05 avril 2018

Je vais tenter de vous expliquer de mon point de vue, comment la PI peut parfois faire émergence au quotidien dans notre LVA, à quel degré et avec quels résultats. Je vais  aussi aborder le sujet de la contention au hasard et tout le long de ce propos et je l’appellerai la contention administrative ou bureaucratique, et je la relierai à la PI à cause d’une histoire de surdétermination sociale. Pour Oury entre-autre, il y a une double aliénation, une aliénation sociale et une autre psychopathologique. Je rajouterais ensuite une dimension très kafkaïenne, qui se situerait dans une dyade entre l’idéologie managériale rationalisante, et la singularité d’un sujet dans un collectif !  Et pour faire encore plus direct car ce sujet n’est jamais hors sujet, mon opinion est que le centre du dispositif ce n’est pas le sujet que l’on nous confie contrairement à ce que l’on nous raconte, mais Maître Pognon le grand illusionniste contemporain de nos cerveaux de normopathes.

Psychanalyse et utopie
jeudi 05 avril 2018

Ce livre s'adresse à tous ceux qui désirent encore découvrir la psychanalyse en ce début de XXIème siècle comme une pensée critique et une pratique transformatrice des sujets et de la culture donnant suite à l´utopie freudienne de l´ínvention de l´inconscient. Pourquoi utopie ? Par le caractère révolutionnaire et de subversion radicale du savoir de l´homme sur lui-même propres à la psychanalyse, à commencer par l´acte de Freud quand il a détrôné la conscience de sa suprématie sur la vie psychique. En plein siècle du positivisme, il a montré que l´homme est agit par l´inconscient, à son insu,  en même temps que son invention créait des conditions pour essayer de diminuer la souffrance singulière. (Ouvrage entier de Glaucia Dunley)

Transfert à tous les étages…
jeudi 29 mars 2018

S’ouvrent ici les deux dimensions du transfert dont Freud souligne les coordonnées : à la fois frein et accélérateur. Lacan pour sa part cerne un seul transfert, le SSS (Sujet Supposé Savoir), en précisant qu’il s’agit d’un tiers. Le patient suppose à l’analyste, mais aussi au professionnel du soin ou de l’éducation, un savoir sur son manque. C’est le point de nouage du transfert. Cette approche ouvre au professionnel qui en soutient le processus, la marche à suivre. Elle en détermine le maniement (Freud) ou la manœuvre (Lacan). Le professionnel pour s’extraire de cette illusion que le patient lui a fait porter de savoir, de pouvoir, d’avoir… à sa place, doit se livrer lui-même à un travail d’élaboration particulier. 

Voir tous les textes »

rss  | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma