institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Accueil

Psychasoc Formations Intra
Joseph Rouzel Formations
   

(Cliquer sur l'image pour consulter le catalogue)

Animé par Joseph ROUZEL, psychanalyste, formateur et superviseur, met au travail la confrontation entre psychanalyse et travail social. C'est un espace de réflexion, d'élaboration, de partage. Il fait circuler des textes libres , dispose d'un forum de discussion , d'un kiosque de critiques d'ouvrages  récents et présente des propositions de formations en travail social .

"Toute formation humaine, affirme Jacques Lacan, a pour fonction, par essence et non par accident, de refréner la jouissance" (in Autres écrits). La formation professionnelle continue est un mode d'intervention sociale pour les apprentissages et les remises à jour qu'elle procure. De plus, elle favorise un questionnement chez les travailleurs sociaux quant à la place qu'ils occupent auprès des personnes dont la société leur confie l'accompagnement.
Dans les stages de PSYCHASOC  où interviennent une vingtaine de formateurs, nous mettons au travail une clinique, une éthique et une politique du sujet dans le champ social.

Actualités

Derniers livres parus


Voir tous les livres »

Derniers documents audio parus

Les deux éthiques , Joseph Rouzel
 
 

Voir tous les documents audio »

Derniers documents vidéo parus

 

Voir tous les documents vidéo »

Derniers articles parus

BREVES TRANSITIONNELLES N° 18.
jeudi 21 janvier 2021

Une dystopie, c’est une utopie qui tourne mal et qui passe à l’acte. Le discours scientifique n’est pas scientifique, comme n’importe quel autre discours. Notre société ce n’est pas 2.0 mais un point c’est tout ou 2 poings dans la gueule. C’est au choix. Au lieu de te plaindre, demande-toi pourquoi tu es là. Les vagabonds efficaces sont en général trop fatigués pour avoir peur.

« Liberté, tu t’laisses aller ! »
lundi 18 janvier 2021

En 2020, et pour cause de pandémie, l’humanité a été assignée à résidence pendant plusieurs mois. Nous avons été isolés les uns des autres, interdits de contacts, de liens, de toucher, et même privés d’odorat. C’est une vie sans saveur, une mascarade généralisée, cauchemardesque, et qui ne saurait perdurer sans imploser.

Entre réel et culturel : quelles valeurs véhiculent les discours sur la Covid19 ?
mardi 22 décembre 2020

À la pandémie due au coronavirus SARS Cov-2, responsable de la Covid-19, qui s’est propagée sur la planète début 2020, les manières de répondre ont été très différentes sur les plans politique, économique, sanitaire, juridique, social, religieux, philosophique. Fonction de paramètres et de considérations différemment appréciées. Les dogmes de la logique de mondialisation du monde, comme modèle dominant d’organisation rationaliste, ont été brusquement ébranlés. Si les discours exprimés au sujet du coronavirus, les décisions prises et les actions menées se sont donnés à voir comme rationnels, pensés et réfléchis, ils ont été – et sont – essentiellement le fait des systèmes de valeurs dont ils « dépendent ». Considérant ce qui relève des conceptions, des croyances et des idéologies – influant sur les méthodes, les outils, les techniques et les manières de faire -, l’auteur tente de décrypter la communication pour rendre visibles et intelligibles les valeurs caractéristiques de ces systèmes qui sont entrés en jeu. 

Appel silencieux
jeudi 10 décembre 2020

Ce monde qui va a besoin d’humilité. Nous sommes des êtres vivants faisant partie d’un tout. Il m’arrive de l’oublier et de me croire au-dessus ou en-dessous, ce qui revient au-même.

SUR LE TRES BON COIN, BREVES D’OCCAZ 17
dimanche 06 décembre 2020

Au boulot, il ne suffit pas de dire les choses, il faut les répéter 100 fois par jour sans perdre patience. Il me plait d’être amené à parfois vous distraire. « Un éduc c’est une éponge qui n’éponge pas tout » me disait Ophélie notre déléguée du LVA auprès du ministère des éponges spécialisées.

BREVES EN DERIVES OU LA DERIVE DES CONFINEMENTS 16
mardi 10 novembre 2020

C’est triste que la république des ordonnances, genre 49.3 déguisés sous un masque, n’ait aucun cachet. Quand on arbitre, devient on obligatoirement arbitraire ? En période de crise, la liberté d’expression devient une variable d’ajustement de l’humeur du temps. On se croirait juste après la crise de 1929. Le pire se prépare et l’on reste insouciant. La technocratie a pris définitivement le pouvoir sur l’expérience.

Monographie de superviseur: « Je ne peux pas tout donner »
mardi 20 octobre 2020

En juin 2019, je me retrouve en formation de superviseuse pour un « bœuf » dans un groupe dont le chef d’orchestre dans le sens de l’origine possible de cette rencontre, est M.Rouzel. La musique et les paroles de cette rencontre durant une année sont marquées par l’écriture de ma monographie. A l’image de cette année cet écrit se construit au fil de l’eau de ma vie. Ce moment d’écriture, de rendu et de soutenance m’évoque un rite de passage. D’ailleurs je prendrai appui plus tard sur l’analyse des rites de tribus, de clans sur le sujet qui m’intéresse ici. 

Voir tous les textes »

rss  | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma