institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Stages en intra 2017 > fiche stage

CLINIQUE DES "SANS" / "SENS" DE LA CLINIQUE

De la « Hors-de » au lien social

Public :  ES, ME, EJE, AMP, AS, assistantes maternelles, puéricultrices, personnel soignant, travailleurs sociaux de l’ASE, PJJ, intervenants en CADA, SAMU Social, Croix Rouge, enseignants, animateurs, auxiliaires de vie, personnel d’internat, d’AEMO, psychologues, cadres...

Argumentaire  :  Les sans domiciles fixes, les sans papiers, les sans ressources, les sans familles... autant de qualificatifs qui viennent du discours du social pour désigner une population en marge du système social, à la rue parfois momentanément ou de façon chronique le plus souvent.

Comment pour un professionnel se positionner face à des sujets qui s’inscrivent dans un rapport au monde, en retrait?

Comment soutenir un sujet enfermé dehors comme au-dedans de son être ? Face à l’urgence sociale pressante, à un discours social stéréotypé qui place le précaire, le « sans » uniquement sur le versant du besoin et de l’objet qui viendrait boucher le manque, la psychanalyse peut apporter une réponse autre en dérangeant cette image stigmatisante et en replaçant le sujet du côté du manque inconscient et de la demande inconsciente engagée. Le professionnel peut se sentir déboussolé par ce public en errance, désarrimé, qui ne demande rien à personne.

Quel sens donner alors à sa pratique (signification et orientation) ?

La psychanalyse et les patients nous enseignent qu’une clinique est possible, une clinique de « l’aller-vers » qui vise à bousculer la pulsion en prenant l’initiative d’une rencontre, l’émergence d’un transfert permettant au sujet de rentrer dans le monde du symptôme qui fera lien à l’Autre et nouage dans le lien social.

C’est par l’utilisation de cet outil clinique que le sujet pourra quitter la « hors-de » pour tenter, à travers sa vérité subjective, d’inscrire sa demeure en l’Autre.

Objectifs  :  Sensibiliser les professionnels qui travaillent auprès d’un public en situation de précarité (économique, sociale, subjective) aux concepts de la psychanalyse appliquée au champ social et plus précisément aux différentes figures de la précarité. Leur permettre un accompagnement des usagers au plus près de leur réalité sociale et psychique. 

Contenus  :

apports anthropologiques  : les figures de la précarité, hétérogénéité du public en marge

apports psychanalytiques  : précarité d'un nouage singulier,  psychose ordinaire, l'objet déchet, le corps désarrimé du psychotique et l'errance comme auto-traitement,  les névrosés dans le champ de la précarité: les erreurs d'Ulysse, l'objet a cause du désir, L'Autre et ses effets dans le social, la rencontre: qu'est ce qui fait rencontre?, le transfert, la plainte, la demande: qu'est ce qu'une demande? Quelles réponses face à la non demande? Le symptôme: création d'un lien social ou la socialisation de la jouissance.

-  Auteurs: François Chobeaux, Pierre Babin, Patrick Declerc...

Méthode, moyens pédagogiques, évaluation :  Exposés théoriques sur la psychanalyse et l’ethnologie, jeux de rôles, vignettes cliniques, étude de situations, méthode d’analyse des chocs culturels, vidéos documentaires.  Évaluation des acquis et de leur transférablitié  sur le terrain, par oral et par écrit, en collectif et en individuel.

Intervenante : Leila EL ALLALY 

FORMATION EN INTRA. Chaque intervention est adaptée à la demande des institutions. 

Contact :  Julie MARTIN,  Responsable Psychasoc Intra
Email :  
Tél. :  06 45 58 90 32


rss  | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma