institut européen psychanalyse et travail social  
   N° de déclaration: 91.34.04490.34   
Lettre info

Partage Facebook
Partagez votre amour pour psychasoc avec vos amis !

REZO Travail Social
Connexion au REZO Travail Social

Musique
Lecteur de musique

Livres numériques

Stages 2018 > fiche stage

S'inscrire à ce stage

LE TRANSFERT ET SON MANIEMENT EN TRAVAIL SOCIAL

Public :  Tous travailleurs sociaux, enseignants spécialisés, psychologues, infirmiers psychiatriques, cadres...

Argumentaire : « Le transfert, c’est de l’amour qui s’adresse au savoir... » Telle est la définition la plus simple que l’on puisse produire à partir de l’enseignement de Freud et Lacan. Mais qu’en est-il de l’affect en situation professionnelle ? Où trouver les mots pour dire ce qui se noue dans toute relation éducative, pédagogique, thérapeutique? En élaborant le concept de transfert, la psychanalyse a forgé un outil opératoire non seulement dans le cadre de la cure analytique, mais aussi dans toute pratique sociale.  Qu’un usager  « accroche » à un travailleur social, sur le versant de l’amour, mais aussi parfois de la haine, c’est le lot de la pratique quotidienne. Mais comment travailler sous transfert ? Comment produire des espaces de médiation efficaces où il  s’agit de «transférer le transfert» sur des objets sociaux ? Comment accompagner un sujet aimant vers la découverte de son propre désir et  son investissement dans le tissu social, sans basculer ni dans le rejet, ni dans le « collage » affectif ? Comment conserver la « bonne distance » dans toute relation transférentielle ? Le « maniement du transfert » (l’expression est de Freud) ne va pas de soi. Il y va d’une certaine technique dont la psychanalyse a  produit les points de repère. Loin de la maîtrise ou de l’instrumentalisation des sujets, la psychanalyse amène les praticiens sociaux à questionner ce qu’ils engagent dans la relation, d’affects, d’émotions, de souvenirs… Dire, comme on l’entend souvent, qu’il s’agit dans toute rencontre, de travailler sans tenir compte de ce qui est touché en soi, est une bêtise. Il s’agit au contraire d’apprendre à faire avec.

Objectifs : Permettre aux stagiaires de mieux repérer les phénomènes de transfert, pour construire une “bonne distance” professionnelle dans la relation aux usagers.

Contenus : Dans ce stage nous ouvrons deux portes d’entrée: la clinique sociale et l'approche psychanalytique.

- Thèmes abordés : la bonne distance dans le transfert, amour et haine, le cadre, l’écoute, le maniement du transfert, l’éthique, la clinique du sujet, les dispositifs institutionnels de “traitement” du transfert... 

Méthode, moyens pédagogiques, évaluation : Exposés théoriques; instance clinique; film; étude de documents. Évaluation des acquis et de leur transférablitié  sur le terrain, par oral et par écrit, en collectif et en individuel. Il sera délivré une attestation de formation. 

L'ouvrage de Joseph Rouzel, Le transfert dans la relation éducative (Dunod) sera remis à chaque participant au titre de la documentation pédagogique. 

Intervenants :   Joseph ROUZEL, Jacques CABASSUT

Dates :
du 11 au 15 juin 2018 (5 jours)
Durée : 35 heures
Lieu : Montpellier
Coût formation continue : 1 020,00 €


rss  | xhtml

Copyright © par PSYCHASOC
n° de déclaration : 91.34.04490.34

— site web réalisé par Easy Forma